S'ALIGNER AVEC SES CLIENTS POUR LEUR SERVIR DE MODÈLE

Anaïs Prétot, co-fondatrice de LiveMentor



Créée en 2016, LiveMentor est devenue la référence pour la formation en ligne des créateurs d’entreprises, indépendants, freelances et TPE.


LiveMentor a déjà accompagné plus de 7000 projets.


LiveMentor propose essentiellement des formations 100% en ligne, d’environ 3 mois durant lesquels le porteur de projet est accompagné par un mentor qui va les accompagner dans l’atteinte de leur objectif.


« Notre ambition un peu grandiloquente, c'est de dire qu’il ne devrait pas y avoir de raison valable pour laquelle on ne pourrait pas avoir accès à un coaching entrepreneurial de qualité. Donc qu’on soit dans une grande ville, qu’on soit dans une petite ville, qu’on ait fait des études ou pas, qu’on soit une femme, qu’on soit un homme, qu’on soit jeune ou vieux, peu importe, on doit avoir accès à cette connaissance-là » explique Anaïs Prétot. Et tout le développement de Live Mentor a suivi ces principes là…


Aujourd’hui Live Mentor est 100% aligné avec sa communauté pour à la fois lui servir d’exemple et se développer dans un modèle associant boot-strap et venture, frugalité et audace…


LA FRUGALITÉ EN LEITMOTIV


La valeur principale de Live Mentor est l’alignement avec sa communauté d’entrepreneurs. Aux antipodes des startups parisiennes, Live Mentor cultive la frugalité, le boot-strap, et lutte contre tout ce qui peut être ostentatoire. En clair, Live Mentor entend ressembler à ses clients et cultive la débrouillardise comme une vertu cardinale.


Exemple : Live Mentor, installé depuis peu à Aix en Provence, décide d’organiser un séminaire réunissant ses équipes aixoises et ses équipes parisiennes. Frugalité oblige, l’hébergement s’effectue chez les collègues aixois, les plateaux repas sont bricolés à base de charcuteries et chacun se compose ses sandwichs…


Résultat, une incroyable porosité entre Live Mentor et ses clients entrepreneurs, une culture de l’économie et de l’effort érigés en culture entrepreneuriale, à tel point que certains salariés de Live Mentor ont fini par décider de créer à leur tour leur propre entreprise… En utilisant les services de Live Mentor pour les aider…


Pas de radinerie pour autant, juste une remise en cause de chaque coût pour le placer en face de la valeur produite en retour. Chaque dépense est donc challengée, négociée et revisitée régulièrement.


UNE POLITIQUE SALARIALE EXEMPLAIRE

Chez Live Mentor, l’écart de salaires va de 1 à 2,5. Pas de radinerie encore une fois, juste un credo des fondateurs pour qui la société qu’ils ont créée doit être exemplaire de la société en laquelle ils croient. Le choix est clair : redistribuer davantage aux petits salaires plutôt qu’aux gros et tenter de maintenir les salaires les plus faibles à un niveau correct plutôt que payer des gros salaires à la direction.


Anaïs fustige ainsi ces entreprises dans lesquelles, à l’heure du déjeuner, certains salariés commandent des sushis à 25€ tandis que d’autres doivent apporter leur Tupperware avec leur propre cuisine. « C’est un exemple très concret de moments clés de la vie de l’entreprise qui créent le malaise » commente-t-elle.


LA DIVERSITÉ GRÂCE A LA FORMATION INTERNE


En miroir de ses clients entrepreneurs, Live Mentor fait de l’égalité des chances une valeur majeure de l’entreprise. Dans sa politique de recrutement l’entreprise se refuse donc à toute sélection sur la seule base des diplômes et préfère parier sur une formation interne pertinente et ambitieuse.


Ainsi, au cours des trois premières semaines de présence chez Live Mentor, les « nouveaux » vont passer leur temps en formation initiale. « On va passer sur tout. Sur les compétences, sur les outils, sur tout ce qui fait qu’on maîtrise la grammaire d’une entreprise en croissance. C’est ensuite 2 formations par semaine de 360 review, donc ça, c’est les évaluations par les pairs tous les 6 mois, un rendez-vous hebdomadaire avec son manager et donc c’est aussi toute une machine organisationnelle qui font que c’est possible. Ce n’est pas juste recruter des gens qui sont différents et les mettre dans le même système. Ça, ça ne fonctionne pas. Il faut de l’accompagnement individualisé et une vraie implication des managers derrière ».

SE POSER LES BONNES QUESTIONS : ET SI ON ALLAIT S'INSTALLER AILLEURS ?


Dans son souci de jouer un rôle social, Live Mentor souhaitait créer de la valeur sur tout le territoire français, là où vivent ses clients et où la concurrence pour attirer les talents pouvait être moins forte. Parallèlement, à l’issue du confinement, bon nombre des salariés de l’entreprise ont fait part de leur envie de vivre en province, loin de Paris.


Live Mentor a donc vite tiré les leçons du confinement en étudiant avec ses équipes les points de migration envisageables pour une partie des équipes, proches d’une French Tech et situés à moins de 4 heures en TGV. Au final, entre Bordeaux et Aix en Provence, élues par les salariés, c’est à Aix qu’une vingtaine de salariés de Live Mentor s’est installée. Raison majeure de ce choix : le prix de l’immobilier de bureaux douze fois moins cher qu’à Paris, des salaires parisiens attractifs, une université de bon niveau…


Frugalité et bon sens…


Joindre Anaïs : https://www.linkedin.com/in/anais-pretot/


Le podcast préféré d’Anaïs :

« J’aime beaucoup un podcast de philosophie en ce moment qui s’appelle « Philosophie sexy » parce qu’Anaïs trouve de bien meilleures réponses dans la philosophie que dans les livres de marketing…


L’invité RH d’Anaïs : Pierre MONCLOS, Unow, « parce que c’est une personne qui a une formation vraiment hard RH à la base tout ayant une approche humaine très forte


CONTACT

hello@yaniro.co

06 66 02 54 95

2020 - Yaniro