#39 - APPRENDRE À SE PARLER POUR POUVOIR TOUT SE DIRE

Clément Boussard, CEO et fondateur de Stanley Robotics



Stanley Robotics a été créée début 2015 sur la base de recherches académiques portant sur le véhicule autonome.


L'entreprise a développé un transpalette automatique qui vient se positionner sous un véhicule pour le déplacer facilement d’un point à un autre, à distance.


Forte d’une levée de fonds de 3,6 M d’€ en 2017, l’entreprise a ciblé un premier marché : les parkings d’aéroports avec trois contrats signés démarrant début 2020. Le COVID et les difficultés des aéroports ayant mis à mal la roadmap initiale de l’entreprise, Stanley Robotics a pivoté et propose désormais sa solution pour les sites logistiques nécessitant une gestion fine des déplacements des véhicules (parkings des constructeurs, garages, loueurs,…).

METTRE EN PLACE UNE COMMUNICATION BASÉE SUR LES OBJECTIFS


Dans le podcast, Clément évoque la part majeure de la communication dans un leadership réussi. Ainsi, alors qu’une réunion quotidienne informelle était encore suffisante lorsque Stanley Robotics ne comprenait que 8 à 10 salariés, il a fallu trouver une solution lorsque ce nombre a dépassé les 15.


Résultat : un séminaire pour expliquer les objectifs puis une réunion mensuelle pour faire le point sur les points d’avancement (où en sommes nous aujourd’hui ?), les projections à 1 et 6 mois et un partage sur les avancées techniques, business et même cash burn.

COMMENT NOUS PARLONS NOUS ?


En toute transparence, Clément aborde un point clé pour un dirigeant : la difficulté à communiquer simplement et clairement, en gros : comment nous parlons nous ?

Très sensibilisé aux incertitudes générées par sa communication non-verbale, Clément a fait appel à un coach qui lui a permis de simplifier sa propre communication mais aussi d’expliquer au reste de l’équipe comment chacun pouvait communiquer avec lui. Un exemple ? Clément avait besoin qu’un projet soit présenté avec un contexte, un calendrier et un objectif. S’il ne l’était pas, Clément ne parvenait pas à s’y intéresser.


Il a alors découvert l’outil de test Process Com qui lui révélé son « mode d’emploi de communication ». Il a ainsi pu expliquer au reste de l’équipe comment il convenait de communiquer avec lui pour optimiser la relation.


Chacun des membres de l’équipe a passé le test Process Com et chacun a ainsi pu découvrir sa personnalité et celle des autres membres de l’équipe. Résultat : un profil rebelle a besoin qu’on évite d’être trop directif avec lui tandis qu’un profil travaillomane aura besoin de données claires pour avancer. « Apprendre le mode de fonctionnement des autres nous a permis de simplifier considérablement nos échanges » explique Clément. « Cela m’a aussi permis de dire lorsque j’avais tort, lorsque je m’étais planté … »

PARLER D'UN PLAN DE DÉPARTS SANS AVOIR LE DROIT D'EN PARLER


Cet effort de simplification de la communication a sans doute été précieux lorsque l’entreprise a du pivoter et se séparer d'une partie de ses effectifs.


En effet, dans ce cadre Clément a reçu tous les salariés, un à un et il témoigne ici de la difficulté de concilier les aspects humains de ce pivot, des exigences légales destinées à protéger l’entreprise.

JOINDRE CLÉMENT : clement.boussard@stanley-robotics.com

LE LIVRE RECOMMANDÉ PAR CLÉMENT : The A method for hiring



CONTACT

hello@yaniro.co

06 66 02 54 95

2020 - Yaniro